Myst spiritisme et Paranormal
Bienvenue sur le forum de Myst Spiritisme

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté en vous inscrivant (votre présentation sera alors obligatoire sur le forum pour pouvoir participer).

Au plaisir d'échanger avec vous
Administrateurs





Myst spiritisme et Paranormal

Forum sur la médiumnité, l'astral, les esprits et les dons. Information contre les hantises et les guérisseurs.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la roche-aux-fées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora
Modérateur
Modérateur
avatar

Scorpion Coq
Nombre de messages : 3240

MessageSujet: la roche-aux-fées   Sam 7 Mai 2011 - 18:03

Bonjour à tous!

Aujourd'hui, je vais vous parlez d'un lieu bien mystèrieux plein de légende où l'on racontre qu'il est possible d'entendre certaines nuits les plaintes des morts qui appellent les fées!


La Roche-aux-fées est un monument mégalithique situé dans la commune d'Essé (Ille-et-Vilaine).

C’est un des 1034 monuments historiques classés dans la première liste de 1840, un des quatre situé en Ille-et-Vilaine.
Son nom vient d'une légende qui prétend que les pierres qui constituent ce dolmen auraient été apportées par des fées dans leur tablier.
Une particularité de ce mégalithe est que le soleil se lève dans l'alignement de celui-ci lors du solstice d'hiver.

C’est un dolmen à couloir de type angevin composé d’une succession de portiques plutôt qu’une allée couverte. Elle est composée d’une chambre principale et d’une antichambre. La chambre principale est elle-même divisée en quatre parties par trois pierres.

Selon les sources, la structure est composée de 40 à 50 pierres. Il y a 41 pierres principales :
9 pierres horizontales (table) dont une beaucoup plus petite que les autres,
32 pierres verticales (orthostats) dont une inclinée et une plus importante pour le chevet.
Une pierre se trouve à part, entourée par les racines d’un arbre.

La table du portique d’entrée était apparemment instable jusqu’en 1955.
Les pierres plus lourdes pèsent 40 tonnes.
La structure se rapproche d‘un parallélépipède qui fait 19,5 m de long pour environ 4,70 m de large et au maximum 4,10 m de haut. L’antichambre est légèrement moins haute que la chambre principale.

Bien qu’aucune fouille ne le prouve, la structure devait à l’origine être recouverte d‘un tumulus comme la plupart des monuments de ce type. De la même façon, du fait d’ossements trouvés dans des monuments semblables, on peut supposer que la Roche-aux-Fées avait un rôle funéraire.


La légende de la roche-aux-fées :
Les fées, au temps où elles vivaient, honoraient après leur mort ceux qui avaient fait quelque bien pendant leur vie, et bâtissaient des grottes indestructibles pour mettre leurs cendres à l’abri de la malveillance et de la destruction du temps, et dans lesquelles elles venaient la nuit causer avec les morts.

Et l’on dit que leur influence bienfaitrice répandait dans la contrée un charme indéfinissable, en même temps que l’abondance et la prospérité.
C’est dans ce but et dans ces féeriques intentions qu’elles bâtirent la Roche-aux-Fées que nous avons dans un de nos champs.

Ces fées, dit-on, se partagèrent le travail : quelques-unes d’entre elles restèrent au lieu où devait s’élever le monument, en préparaient les plans et l’édifiaient ; les autres, en même temps, tout en se livrant à des travaux d’aiguille, allaient dans la forêt du Theil, chargeaient leurs tabliers de pierres et les apportaient à leurs compagnes ouvrières, qui les mettaient en oeuvre. Mais elles ne comptèrent pas à l’avance ce qu’il leur en fallait.

Or, il advint que le monument était terminé et que les fées pourvoyeuses étaient en route, apportant de nouveaux matériaux ; mais, averties que leurs matériaux étaient inutiles, elles dénouèrent leurs tabliers, les déposèrent là où elles étaient quand l’avertissement leur parvint.

Or, il y en avait dans la lande Marie ; il y en avait près de Rétiers ; il y en avait à Riche-bourg et dans la forêt du Theil. De là vient qu’on trouve dans tous ces endroits des pierres de même nature et provenant du même lieu que celles qui forment notre Roche-aux-Fées. Depuis longtemps les fées ont malheureusement disparu ; mais le monument est resté. Dans la nuit, quand la bise souffle au-dehors, on entend comme des plaintes dans la Roche-aux-Fées, et l’on dit que ce sont là les morts qui reposent là qui appellent les fées protectrices, et que ces plaintes se renouvelleront jusqu’à ce qu’elles soient revenues.

Sources: Extrait de « Histoires et Légendes de la Bretagne Mystérieuse» , de G. Kogan et wikipedia.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la roche-aux-fées   Sam 7 Mai 2011 - 18:49

Bonsoir,

Merci Stephanie pour cette belle légende. Très intéressant.

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la roche-aux-fées   Sam 7 Mai 2011 - 22:25

Ah oui grand merci j aime beaucou
Ce lieu a une tres forte empreinte, je vois beaucoup de visages, si quelqun a locase d y aller peut etre entendra til leur histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la roche-aux-fées   

Revenir en haut Aller en bas
 
la roche-aux-fées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienheureux Frédéric Ozanam et Bienheureux Alain de la Roche
» Un livre et un morceau de roche lunaire pour 700 Euros.
» roche à déterminer
» identification roche
» Une roche surprenante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myst spiritisme et Paranormal :: CHAKRAS, CORPS SUBTILS et AURA, MAGNETISME, RADIESTHESIE :: HAUTS LIEUX VIBRATOIRES-
Sauter vers: